"La spécificité des JOURNEES DU GRAND SUD réside dans leur caractère interrégional."

EDITORIAL 

Dr Bernard Garrigues

Après 10 ans d’existence, dans les années 1990, des «JOURNÉES ANNUELLES DU COLLÈGE RÉGIONAL D'INFORMATION MÉDICALE DU SUD EST» organisées à Aix en Provence, et  qui eurent notamment l’honneur et le plaisir d’accueillir des figures internationales telles que  Robert FETTER et Wanda YOUNG, il fut décidé, avec quelques uns issus des collèges : Languedoc Roussillon : Jean Charles MESMER, Didier HÈVE,  Midi Pyrénées  Jean RUIZ, Emmanuel Hornus, Auvergne : Bruno AUBLET-CUVELIER, bientôt rejoint par la région Aquitaine : Philippe CORMIER, Véronique GILLERON, d’élargir le cercle et de créer des journées organisées tous les deux ans (à époque en alternance avec les journées du CNIM à "HÔPITAL EXPO », les journées EMOIS se tenant elles tous les ans , ainsi que le Séminaire ENCC). 

L’appellation « naturelle » qui fut retenue pour ces journées résultait de la répartition géographique des régions organisatrices : "JOURNÉES DU GRAND SUD".

Les premières "JOURNÉES DU GRAND SUD » eurent lieu à  AIX EN PROVENCE en 2001.

Deux ans plus tard, les secondes journées furent magistralement organisées par le regretté Jean Charles MESSMER à Argelés en Languedoc Roussillon.

Puis vinrent La BOURBOULE avec Bruno Aublet CUVELIER (Auvergne), BAGNÈRES DE BIGORRE : avec Emmanuel HORNUS , Jean RUIZ, et Jean Jacques MORFOISSE, (Midi Pyrénnées), enfin BORDEAUX avec  Véronique GILLERON et Philippe CORMIER (Aquitaine).

Lors de ces dernières journées il fut décidé d’y associer Rhône Alpes qui organisa les journées à Lyon deux ans plus tard sous l’égide de  Claude MARESCAUX et  Pierre MÉTRAL.

Il y a deux ans, en 2013,  le cycle étant terminé, la charge de l’organisation locale revint à PACA, mais il fut décidé d’y associer la CORSE, ainsi furent organisées les journées à AJACCIO sous la coordination de  Vincent MARTELLI et Jean Louis ANTONIOTTI, (Corse), et de  Bernard GARRIGUES et  Jean VILLEMINOT (PACA).

Le succès a été au rendez-vous, puisque ces journées ont réussi à réunir à travers le temps autour de 1500 à 2000 de participants et d’intervenants de premier plan sur ces thématiques .

Une fois de plus donc, Les 4 et 5 Juin 2015, la région Languedoc Roussillon sous la conduite du COLRIM organisera donc les 8èmes JOURNÉES DU GRAND SUD à NIMES.

Outre des aspects d’actualités ou de prospectives, le Programme donne une place importante à un regard rétrospectif sur l’évolution de l’information médicale et les indispensables leçons à en tirer.

Nos souhaits de pleine réussite les accompagnent.

Ce bref éphéméride constitue d’une part un hommage et d’autre part l’expression de sincères remerciements à tous ceux qui ont contribué au succès de ces journées et à leur pérennité ; non seulement ceux sus-cités , mais aussi tous ceux qui ont travaillé avec eux, ont été conférenciers, modérateurs,  et ont ainsi contribué au succès de ces journées,mais aussi aux différents sponsors, exposants qui les ont rendus matériellement possibles

La spécificité des JOURNÉES DU GRAND SUD réside dans leur Caractère inter-régional, qui est une richesse par la diversité qu’elle apporte, ainsi que la variété géographique des lieux où elles se tiennent.

Avec le temps, elles constituent désormais des manifestations qui comptent dans le domaine de l’information médicale et de la T2A.

Ces manifestations ne sont cependant pas si nombreuses ; pourtant le besoin est évident tant le rôle et le périmètre de ces thématiques se développent en termes de description, d’épidémiologie, de stratégie, de planification,  de tarification, plus généralement de financement, tout ceci dans des périmètres de plus en plus nombreux : MCO, HAD, SSR, PSY.

Naturellement la complexité s’accroit et les besoins d’expertises se multiplient.

Aussi compte tenu du nombre croissant de régions impliquées (7) le passage a un rythme annuel pour ces réunions paraitrait raisonnable : soit une réunion tous les 7 ans pour chacune des régions. Cette proposition devrait être examinée. La modification du format et de la fréquence des journées du CNIM lors "d’Hôpital Expo" (maintenant « Salon Santé Autonomie ») de 2 journées tous les deux ans à 1/2 ou 1 journée annuelle, plaide également en ce sens.

Les journées suivantes pourraient peut être donc se tenir l’année prochaine...

Cette augmentation de fréquence devrait contribuer, à n’en pas douter, à accroitre la place et l’image naturelles qui seront  celles de ces journées dans les années qui viennent.

A bientôt donc….

Bernard GARRIGUES

AIX en PROVENCE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire